UFC QUE CHOISIR DE LA HAUTE VIENNE

Actualités, Loisirs / Tourisme

Vacances : l’aide aux jeunes relevée à 300 € pour financer leur séjour

Les moins de 25 ans peuvent solliciter une aide méconnue pour financer tout ou partie de leurs vacances. Accordée par l’Agence nationale pour les chèques-vacances, elle peut être sollicitée une fois par an et vient d’être provisoirement augmentée. Voici les conditions pour la décrocher.

Alors que 62 % des jeunes comptent partir en vacances cet été selon un sondage réalisé par la société de sondages Yougov, tous ne seront pas en mesure de concrétiser ce projet en raison d’un budget nul ou trop serré. Les 18-25 ans répondant à certaines conditions ont pourtant accès à une aide méconnue, portée par l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) et qui vient de bénéficier d’un coup de pouce de l’État.

Quel est le montant de l’aide ?

Le dispositif Départ 18:25 permet habituellement de financer jusqu’à 75 % du coût du séjour des jeunes vacanciers, dans la limite de 200 € par an et par personne, avec un reste à charge minimum de 50 €. Exceptionnellement, en raison de la crise sanitaire, l’aide a été relevée jusqu’à 90 % du coût du séjour et à un plafond de 300 € pour des vacances prises au plus tard au 30 septembre 2021.

Les jeunes éligibles peuvent partir seuls, en couple, en groupe, les locations proposées allant de la chambre pour deux à la maison pouvant loger plus d’une dizaine de personnes. Dans ce cas, chaque demandeur, s’il répond aux critères, pourra bénéficier du coup de pouce. Et si ça n’est pas le cas, pourra profiter des petits prix des séjours.

Par exemple, quatre amis réservent un logement en Corse au mois d’août pour une semaine au prix de 1 200 €, soit 300 € chacun. Seuls deux sont éligibles à Départ 18:25. Ces derniers ne paieront que 50 € de leur poche (reste à charge minimum exigé).

À noter. Départ 18:25 ne permet pas de financer les coûts de transport pour se rendre sur le lieu de vacances. Ce poste de dépense supplémentaire est donc à anticiper.

Qui peut en bénéficier ?

Comme son nom l’indique, le dispositif Départ 18:25 est réservé aux jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans qui résident en France. Ils doivent aussi se trouver dans l’une des situations suivantes :

  • leur revenu fiscal de référence (RFR), indiqué sur leur avis d’impôt ou celui de leurs parents s’ils sont encore rattachés à leur foyer fiscal, doit être inférieur à 17 280 € pour 1 part fiscale, 21 600 € pour 1,5 part, etc. Un barème établi selon le nombre de parts du foyer (1) permet de se repérer ;
  • ou ils doivent justifier de l’un des statuts suivants : être en contrat d’apprentissage, en formation en alternance, en contrat aidé, inscrits dans une école de la deuxième chance, bénéficier de la Garantie jeunes, effectuer un service civique ou être étudiants boursiers.

Des documents justificatifs (pièce d’identité, avis d’imposition, contrat…) devront être transmis lors de la réservation.

Comment en profiter ?

Cette aide aux vacances n’est pas accordée en euros sonnants et trébuchants, mais déduite automatiquement du prix à payer lors de la réservation du logement. Pour y prétendre, cette dernière doit être effectuée sur l’un des trois sites Internet où des offres de séjours à tarifs accessibles sont proposées : à la montagne (lastationdeski.com), à la mer ou la campagne (lastationdusoleil.com) et en ville (lastationinthecity.com). Chacun propose un simulateur pour tester son éligibilité et connaître le reste à charge une fois le coup de pouce déduit.

Des aides aux vacances familiales avec la Caf

Selon leurs ressources, certaines familles allocataires de la Caf peuvent solliciter une aide aux vacances pouvant représenter 25, 40 ou 60 % du coût total d’un séjour, dans la limite de 600 €. Ou bénéficier d’une prise en charge de 9, 13 ou 18 € par jour et pour chaque enfant envoyé en colonie ou en camp de vacances. Renseignements sur vacaf.org.

(1) Disponible en téléchargement ici (pdf).

Le partage, est utile pour tous