UFC QUE CHOISIR DE LA HAUTE VIENNE

Actualités, Garantie, High-Tech

Condamnation : SFR ne manque pas d’air

SFR, condamné par la Direction départementale de la protection des populations de Paris (DDPP) à diffuser sur la page d’accueil de son site une publication légale, a trouvé l’astuce pour que personne ne la voie. Aucun préjudice pour le consommateur, si ce n’est un défaut d’information sur une sanction qui en dit long sur les pratiques de l’opérateur.

Difficile d’obtenir les détails de l’affaire, la DDPP Paris (Direction départementale de la protection des populations de Paris) s’est, comme à son habitude, montrée discrète et n’a pas répondu à notre demande. On a néanmoins appris récemment que l’administration avait enquêté sur les pratiques de SFR, constaté divers manquements et infractions, et condamné l’opérateur à publier sur la page d’accueil de son site sfr.fr un message visant à informer les consommateurs des faits.

Cette pratique est courante, et fait souvent l’objet d’une mauvaise foi de la part des entreprises condamnées, Google par exemple s’est déjà illustré en la matière. Ici, en substance, SFR a usé d’une pratique commerciale trompeuse en présentant sa garantie commerciale comme une offre qui lui serait propre, alors que celle-ci recouvre, en réalité, des droits prévus par la garantie légale de conformité.

Tour de passe-passe technique

Seulement voilà, SFR a trouvé une astuce pour que cette publication soit quasiment invisible aux yeux des internautes. Par défaut, la page d’accueil du site s’avère tout à fait normale, sans affichage particulier. Naviguez, comme d’habitude, vers le bas de la page pour consulter le contenu, vous échapperez totalement au message. En fait, il faut scroller vers le haut de la page pour que le message s’affiche, or aucun internaute ne scrolle vers le haut quand il est déjà en haut de la page d’un site ! D’autant que l’affichage n’est déclenché que si l’internaute utilise la molette de sa souris, la page reste de marbre en scrollant vers le haut à l’aide des flèches directionnelles du clavier…

Cette pratique est-elle légale ? Évidemment, selon SFR, oui. « Il nous a été demandé de placer ce bandeau au sommet de notre page d’accueil et nous nous sommes conformés à cette demande », nous a stoïquement expliqué le service des relations presse. L’opérateur explique que la page d’accueil « était déjà constituée avant la réception de cette injonction ».

Reste que cette manière de faire est sanctionnable. La finalité d’une publication, en effet, c’est précisément sa visibilité, ici conditionnée à une manipulation… que personne ne fait. « Il reviendrait à la DDPP d’invoquer le non-respect de l’injonction, ou plus précisément le détournement de la finalité de l’injonction », décrypte le directeur juridique de l’UFC-Que Choisir, Raphaël Bartlomé. L’administration aurait tout intérêt à défendre ainsi sa crédibilité et la bonne information des consommateurs.

Visuel SFR injonction publication condamnation GIF SFR 00000
Pour voir la mesure d’injonction sur la page d’accueil de SFR, l’internaute doit… scroller vers le haut !

 

Le partage, est utile pour tous