UFC QUE CHOISIR DE LA HAUTE VIENNE

Actualités, Communiqués, Publications

Enquête sur les contrats obsèques et le coût des funérailles

Des obsèques de plus en plus chères

Notre enquête, qui s’appuie sur le travail des bénévoles de l’UFC-Que Choisir Haute-Vienne, le montre :

Le coût des funérailles ne cesse d’augmenter. Beaucoup plus vite que l’inflation !

Les bénévoles-enquêteurs de l’association locale UFC QUE CHOISIR de la Haute-Vienne ont procédé anonymement, entre le 23 mars et 06 avril 2019, à une enquête sur les contrats obsèques et le coût des funérailles.

POMPES FUNEBRES

Trois grands groupes dominent ce marché : OGF (PFG, Dignité Funéraire, Roblot,  Henri de Borniol) – FUNECAP (Roc-Eclerc, Pascal Leclerc, Rebillon) et le réseau Choix Funéraire. Des enseignes plus modestes, des régies municipales et des indépendants complètent les opérateurs.

Pour le département de la Haute-Vienne 12 magasins ont reçu la visite des enquêteurs (un questionnaire n’a pas été pris en compte).

L’analyse des résultats (à l’échelon national)  a permis de calculer un prix moyen national pour chacune des prestations. Ces prix ont ensuite été additionnés pour obtenir le coût moyen d’un devis pour l’inhumation  et un devis pour la crémation.

L’arrêté du 14 janvier 1999 relatif à l’information du consommateur sur les prix des prestations prévoit des obligations pour les opérateurs de pompes funèbres :

  • Une documentation générale visible et consultable par le consommateur, précisant les prestations qui ont un caractère obligatoire et les prix et conditions de vente de chaque prestation et fourniture,
  • Un étiquetage portant sur le prix et la composition des cercueils et de leurs composantes obligatoires et facultatives lorsque les cercueils sont présentés à la vue du public.

Les résultats de l’enquête montrent que :

  • la documentation générale est visible dans 30% des cas seulement.
  • 6 boutiques sur 10 présentent les cercueils via un catalogue ou en salle d’exposition.

En Haute-Vienne pour :

l’affichage des prix en magasins : 2 enseignes bénéficient de la mention «très bon», 6 enseignes bénéficient de la mention «bon» et 3 enseignes de la mention «médiocre»,

L’expertise du conseiller : 7 magasins obtiennent la mention «très bon», 3 magasins la mention «moyen» et un magasin la mention «mauvais»

L’appréciation du conseiller : tous les magasins bénéficient de la mention «très bon»

Toute entreprise de pompes funèbres est dans l’obligation de remettre un devis gratuit écrit, détaillé et standardisé (arrêté du 23 août 2010).

Dans le département :

Pour la conformité du devis : 8 enseignes bénéficient de la mention «médiocre», 2 enseignes de la mention «moyen»

Pour le montant du devis inhumation : 2 enseignes obtiennent la mention «bon», 3 enseignes la mention «moyen», 1 enseigne «médiocre»,  1 enseigne «mauvais» – 5 devis non obtenus.

Pour le montant du devis crémation : 2 enseignes bénéficient de la mention «très bon», 2 enseignes la mention «bon», 3 enseignes la mention «moyen», 2 enseignes la mention «médiocre», 2 devis non obtenu

Des obsèques qui coutent près de 4000€ (environ 3815 € pour l’inhumation et 3986 € pour la crémation soit 4% plus chère que l’inhumation).

Le montant des devis par enseigne et à l’échelon national pour

  • l’inhumation est entre 3337€ et 4750€,
  • la crémation est entre 3489€ et 4250€.

Le cercueil représente pour l’inhumation 26% du total du devis  et le cercueil et ses accessoires  18% en dépense principale pour la crémation  suivi de 17% de frais supplémentaires pour le coût de cette dernière.

Toutes les prestations sont en hausse par rapport à la dernière enquête effectuée en2014.

Le prix des obsèques en Nouvelle Aquitaine est de 11% moins cher par rapport à la moyenne nationale.

On constate d’importants écarts de prix pour une même prestation. Les cercueils destinés à l’inhumation sont plus chers et présente des écarts de prix selon les enseignes.

Aux frais d’obsèques viennent s’ajouter de nombreuses taxes, même si article L. 2223-22 du code général des collectivités territoriales en distingue seulement trois (inhumation, crémation, convoi)

 LES CONTRATS OBSEQUES :

  • La revalorisation du capital, un nouveau service des pompes funèbres

La revalorisation du capital du contrat initialement contractualisé est obligatoire depuis l’arrêté du 26 février 2014, la revalorisation minimale n’étant pas indexée sur l’inflation réelle mais sur le taux légal.

Pourtant 25% des conseillers rencontrés ont affirmé aux enquêteurs bénévoles que le capital souscrit n’était pas revalorisé tous les ans

  •  La possibilité de modifier l’opérateur funéraire est peu mise en avant
  •  Si le coût des obsèques est plus élevé que prévue, la famille paie la différence

Un pourcentage d’agents rencontrés a affirmé que ce cas de figure n’était pas possible.

 Lorsque le cout des obsèques est moins élevé que prévu, le capital restant est versé aux bénéficiaires.

  • Un agent sur deux annonce qu’il sera reversé aux héritiers
  • Un quart des conseillers a répondu que le cout des obsèques ne pouvait pas être moins élevé que prévu (alors que certaines prestations pourraient ne pas être honorées).

Vous pouvez imprimer ce communique de presse                   ici (en .pdf)

Pour les abonnés au site web national lien